Aude Le Guennec | Thèse / Thesis

English follow

Le vêtement d’enfant ou l’entrée dans l’histoire – Enquête du XVIIIe siècle à nos jours à travers les collections publiques et privées occidentales

The socialisation of children through fashion and clothing from the 18th century onwards, investigation in the public and private occidental museums’ collections and archives.

Soutenue a l’Université de Paris-Sorbonne le 9 décembre 2016, cette these d’Histoire de l’Art et Archéologie menée sous la direction de Pierre-Yves Balut, a été décernée par un jury preside par Anne Monjaret (EHESS, LAHIC) et compose de Lou Taylor (Universite de Brighton) et Regine Sirota (Universite de Paris-Decarte, CERLIS)

Résumé de l’auteure : Dans l’ensemble des recherches consacrées au vêtement, la mode enfantine française reste peu étudiée. Pourtant le vestiaire enfantin occidental du 18e siècle à nos jours, est abondamment présent dans les collections des musées de mode, d’ethnologie ou d’arts décoratifs. Lire la suite

Johanna Zanon | Thèse / Thesis

Robe brodée, modèle Jean Patou (août 1925), Archives de Paris, D12U10 280, n°56.

Robe brodée, modèle Jean Patou (août 1925), Archives de Paris, D12U10 280, n°56.

Johanna Zanon, « Quand la couture célèbre le corps féminin, Jean Patou (1919-1929) ».

Thèse de l’École nationale des Chartes réalisée sous la direction de Jean-Michel Leniaud, soutenue en 2012. La consultation de la thèse se fait au Centre historique des Archives nationales (Paris) ; elle est soumise au règlement de l’École nationale des Chartes.

Résumé de l’auteure : Longtemps resté dans l’ombre de sa célèbre rivale Gabrielle Chanel, Jean Patou fait l’objet d’un intérêt nouveau de la recherche. Les années 1920 constituent un moment fondateur de sa maison de couture, dans la mesure où celle-ci élabore son identité, expérimente des pratiques organisationnelles et managériales inédites, forge son image de marque et pose ses principes esthétiques. Mettre en question sa modernité, entre construction discursive et réalité effective, tel est l’objet de cette thèse. Lire la suite

Pauline Antonini | Thèse / Thesis

FrançoisIer_ClouetPauline Antonini, « Le costume à la cour de François Ier. Luxe et apparat à la Renaissance »

Thèse de l’École nationale des chartes réalisée sous la direction de Nicolas Le Roux, soutenue en 2013. La consultation du mémoire se fait au Centre historique des Archives nationales (Paris) ; elle est soumise au règlement de l’École nationale des Chartes.

Résumé de l’auteure : A l’aube du XVIe siècle commence le long et emblématique règne de François Ier. Le vainqueur de Marignan n’est pas qu’un homme de guerre : sa cour est une des plus raffinées d’Europe. L’époque est en effet marquée par les constructions de châteaux royaux, la renaissance des arts, l’influence de l’Italie mais également par une importance croissante de la mode. Le roi parvient à mettre en place une véritable politique vestimentaire qui rayonne au-delà des frontières du royaume. Lire la suite