Modes et vêtements : collecte, exposition et recherche dans les musées de petite et moyenne taille en Europe | Appel à communication

Soumission : 19/12/2017

The Museum of Alsace, 23-25 Quai Saint-Nicolas, Strasbourg (France) / The Museum of Alsace, 1 place Joseph Thierry, Haguenau (France)

17/05/2018 – 19/05/2018

Résumé : Le colloque interdisciplinaire et international « Modes et vêtements : collectage, exposition et recherche dans les musées de petite et moyenne taille en Europe » (17-18-19 mai 2018, Strasbourg et Haguenau) veut attirer l’attention sur les enjeux et les potentialités de ces musées, pris entre des attentes aussi diverses que celles des publics, des autorités de tutelle, des politiques patrimoniales développées au niveau des États, et des pôles de la recherche scientifique.

La première demi-journée sera dédiée à la restitution de l’expérience muséale alsacienne, à travers l’histoire et les réalisations du Groupe Textile constitué en 2015 autour des musées de Strasbourg, Haguenau, Bouxwiller et de plusieurs autres, visant une refondation de l’étude des costumes régionaux de cette région. Dans les deux journées suivantes, le colloque s’intéressera aux musées d’art, d’industrie, d’ethnologie ou d’histoire de toute l’Europe, qui ont des collections textiles et vestimentaires, que celles-ci soient l’essentiel de leur fonds ou seulement une partie d’entre elles. Le patrimoine qu’ils détiennent, en raison de leur taille, de leur aire d’influence ou des processus de collecte, est souvent original, en tout cas différent des grandes institutions muséales, et pose des problèmes spécifiques qui seront au cœur des questionnements développés dans ce colloque.

Les enjeux portés par les collections de ces musées sont souvent d’une ampleur plus importante que les moyens mis en œuvre pour les traiter. Ce patrimoine fait d’ailleurs l’objet d’instrumentalisations d’ordre divers, de nature commerciale, ou touristique, ou politique (au niveau régional ou national), qui intéressent le monde de la recherche tout entier. Des problématiques nouvelles, d’autres manières d’étudier et d’interpréter les collections, sont actuellement développées par la recherche scientifique et mises en valeur dans des muséographies renouvelées. De nombreux musées, de toute taille, ont déjà intégré et mis en œuvre ces idées. Elles peuvent être mal connues, voire complètement ignorées, dans les musées de petite et moyenne taille, alors qu’elles constituent autant de pistes de développement.

C’est ainsi que certaines présentations traditionnelles de costumes régionaux, par exemple, conçues dans la perspective du seul localisme ne mettent pas en valeur la question des échanges, des influences culturelles, des circuits économiques, qui traversent les frontières et dessinent les fondements d’un patrimoine européen des apparences.

Dans le but de faire état du paysage muséal actuel, et de considérer la trajectoire des musées de petite et moyenne taille, qu’ils soient musées d’art, d’industrie, d’ethnologie ou d’histoire, les membres du GIS Apparences, Corps et Sociétés aimeraient poser les questions suivantes :

  • Quel rôle ces musées entendent-ils jouer ? Quels enjeux spécifiques leurs collections portent-elles ?
  • Quelles ambitions ces musées ont-ils pour leurs collections textiles, vestimentaires ou de modes ? Comment ces collections s’intègrent-elles dans la mission globale des musées, dans les parcours muséaux ?
  • Comment peut-on dépasser les différences de statuts qui existent entre la haute couture, le vêtement quotidien ou ethnographique, et leur présentation muséale ?
  • Les approches neuves de la muséologie de la mode, qui s’est penchée surtout sur les musées de rang international ou les musées spécialisés, peuvent-elles concerner/intéresser les musées de petite et moyenne taille ?
  • Dans quelle mesure la numérisation est-elle un enjeu, une ressource pour ces musées ?
  • De quels professionnels les musées se rapprochent-ils ? Quelles sont les compétences nécessaires à ces musées ? Quelles est la méthodologie de travail privilégiée ?
  • Quelles initiatives de recherche, quels liens particuliers avec la recherche ces musées peuvent-ils initier ou mettre en œuvre, en raison de leur spécificité ? Qu’est-ce qui a déjà été fait en ce domaine ?
  • La situation de plusieurs de ces musées est telle qu’ils ont dû – ou sont en train de – fermer. Quelles propositions ont été mises en place pour affronter le problème ?
  • Quelle est l’importance du rôle des bénévoles et des étudiants dans ces musées, y compris dans le travail de recherche ? Comment leur travail est-il dirigé ? Comment leurs résultats sont-ils diffusés ?

Les langues utilisées lors du colloque seront le français, l’allemand et l’anglais.

Date limite de soumission : 11 décembre 2017

Cliquer ici pour connaître la procédure de soumission : ACORSO-SymposiumCFP-Dress&TextileCollection_2017.12.19


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.