Apparence(s) 7/2017 : « Femmes, mode et industrie de la mode dans l’entre-deux guerres (France, Grande-Bretagne, Belgique) » | Publication

La revue Apparence(s) publie en 2017 son 7e numéro, consacré à la relation entre les femmes et la mode durant l’entre-deux guerres au XXe siècle, numéro coordonné par Sophie Kurkdjian. Sans proposer une étude exhaustive sur l’histoire de la mode et des femmes de l’entre-deux-guerres (il aurait aimé pouvoir appréhender la mode masculine, ou bien la mode dans le cinéma et la littérature), ce numéro approche des thématiques inédites sur la période (la formation dans les écoles de mode, les ouvrières chez Jean Patou, l’essor des cosmétiques), ainsi que des thèmes plus courants qui ont été réexaminés à l’aide d’archives inédites (la « garçonne » française vue à travers la presse, le style sportif, les expositions internationales) – les études monographiques sur un couturier ou un magazine, ou trop généralistes sur l’histoire de la haute couture ayant été elles volontairement écartées.

Sommaire :

Sophie Kurkdjian – Introduction. D’une guerre à l’autre : les femmes et la mode dans l’entre-deux guerres

Johanna Zanon – La face cachée de la Lune : les ateliers de couture de la maison Jean Patou dans l’entre-deux-guerres

Jennifer Roberts – A Biography of the Trousered Munitions Women’s Uniform of World War 1

Cheryl Roberts – A Price for Fashion: A Young Working-Class Woman’s Wardrobe in 1930s London Jaclyn Pyper – Style Sportive: Fashion, Sport and Modernity in France, 1923-1930 Sophie Kurkdjian – « Être moderne, c’est être belle, jeune et mince. La nouvelle féminité des années 1920 à travers la rhétorique publicitaire de Vogue français »

Maxime Laprade – Haute couture et expositions universelles, 1900-1925

Marie McLoughlin – Fashion Education in London in the 20s and 30s and the Legacy of Muriel Pemberton

Pour en savoir plus : http://apparences.revues.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.